Un feu de végétation se déclare au camp militaire de Canjuers

Suite à un tir militaire à l’ouest du camp, un incendie s’est déclaré dans le haut Var. Pour l’heure, en raison de la nature du site pollué par des munitions de tout type, les pompiers extérieurs n’interviennent pas.

Ce samedi matin, un exercice militaire se déroulant dans le camp de Canjuers, dans le haut Var, a provoqué un incendie de végétation. Près d’un hectare est parti en fumée, dans la zone de réceptacle du tir.

Néanmoins, pour les sapeurs-pompiers du département, pas d’inquiétude: tant que les flammes restent dans la zone du camp de Canjuers, aucune intervention n’est programmée. “Les pompiers du camp militaire surveillent le feu qui ne devrait pas sortir du périmètre.”

Pourquoi ne pas intervenir sur cette surface? “C’est une zone polluée, ce qui rend l’intervention des pompiers très dangereuse.” En cause, la présence sur le site de nombreuses munitions non consommée, comme des obus par exemple.

La solution aérienne n’est pas non plus envisagée: “Un éclat d’obus a déjà atteint les ailes d’un avion lors d’une intervention précédente.”

Si toutefois le feu devait sortir du camp, les pompiers engageraient un dispositif adéquat. Mais pour l’heure, la situation reste maîtrisée.

Crédits photos : var-matin – Le panache de fumée est visible depuis le lac de Sainte-Croix. (Photo DR) Système / Nice Matin – R. A.

1 commentaire sur “Un feu de végétation se déclare au camp militaire de Canjuers

Comments are disabled.