Paris : Les policiers interpellent trois braqueurs en flagrant délit dans une bijouterie

Les malfaiteurs munis d'une arme de poing s'étaient enfermés dans la bijouterie pour la dévaliser à l'abri des regards. Les policiers, rapidement sur place, les ont interpellés la main dans le sac.

Les policiers de la police-secours et de la brigade territoriale de contact (BTC) du “56” (le commissariat parisien qui s’occupe des 5e et 6e arrondissement de Paris, ndlr) ont interpellé trois braqueurs en flagrant délit ce mercredi soir, dans une bijouterie située rue Monge (5e). Ces deux hommes et cette femme s’étaient introduits dans l’établissement en ayant refermé derrière eux le rideau de fer. Ils étaient munis d’une arme de poing et s’apprêtaient à faire main basse sur un butin de plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Les forces de l’ordre ont été appelées vers 21h30, au départ pour une agression dans une petite bijouterie située au 10 rue Monge. C’est un témoin qui a donné l’alerte en voyant un homme de forte corpulence, pousser un employé à l’intérieur de la bijouterie et refermer rapidement le rideau de fer.

Les policiers de la police-secours décident de prendre le temps de faire un repérage avant d’intervenir, notamment pour localiser les différents accès à la boutique et détermine ce qui se passe à l’intérieur. Ils pénètrent dans le hall de l’immeuble collé à l’établissement et découvre une petite fenêtre dans la cour, qui est celle de la bijouterie. “Il n’y avait aucun autre accès que l’entrée principale”, confie une source proche de l’enquête. Le gérant arrive sur place et explique aux forces de l’ordre qu’il a reçu une alerte sur son téléphone et qu’il a aperçu – grâce à la vidéosurveillance – une femme agresser l’un de ses employés. Ces derniers sont depuis injoignables. La caméra du magasin a également été déplacée et n’est plus utilisable.

Les braqueurs mis en joue

Les policiers de la BTC arrivent en renfort et les fonctionnaires décident de pénétrer dans la bijouterie en levant le rideau de fer. Les trois braqueurs sont immédiatement mis en joue. Un homme âgé de 75 ans qui se trouvait dans la bijouterie au moment de l’agression, est blessé. Le trio de malfaiteurs, qui n’oppose pas de résistance, est interpellé puis placé en garde à vue. L’un fête ses 29 ans le jour même, le second est âgé de 23 ans, et la femme qui les accompagne a 34 ans. Au moins deux d’entre eux sont bien connus de la police et de la justice d’après cette même source.

Lors des constatations, les policiers ont découvert une arme de poing de marque Beretta qui se trouvait dans une sacoche. Les malfaiteurs avaient également amené un extincteur, sans doute pour tenter de faire disparaître toutes traces de leur passage. Un sac contenant des bijoux pour une valeur d’environ 100 000 euros a été découvert, posé sur le comptoir : le trio avait manifestement déjà commencé à vider la bijouterie.

Ce vendredi matin, les trois complices étaient toujours en garde à vue dans les locaux du 3e district de police judiciaire (DPJ), en charge de cette enquête ouverte des chefs de “vol avec arme, séquestration et violences en réunion” précise le parquet de Paris à Actu17. Ils devraient être déférés dans la soirée.

Crédits : Actu17 – Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)