Nice : ils sauvent la vie d’une femme suspendue au septième étage

Une habitante du quartier a tenté de mettre fin à ses jours en se défenestrant. Suspendue dans le vide au garde au corps, elle a été secourue in extremis ce mercredi en début d’après-midi.

Il était peu après 15 heures, ce mercredi, lorsque Yannis regagne sa chambre au cantonnement de CRS de l’Ariane. Ce gardien de la paix affecté à la compagnie de Roanne est actuellement en mission de sécurisation dans le département.

On travaille surtout de nuit, au péage de La Turbie et sur le Lions à Cannes“, explique-t-il.

Ce mercredi après-midi il va donc à sa chambre pour s’y reposer. “C’est alors que j’ai entendu des cris, témoigne le jeune policier de 29 ans. J’ai d’abord cru qu’il s’agissait d’un enfant…”

"Elle était accrochée au garde-corps"

Mais en ouvrant sa fenêtre, Yannis comprend très vite qu’un drame est en train de se nouer: “J’ai vu au septième étage de l’immeuble qui fait face à la caserne une femme suspendue dans le vide. Elle était accrochée au garde-corps.

Yannis se précipite. En passant en trombe devant le poste de garde il demande à son collègue d’appeler les secours. Mais sans attendre leur arrivée, le policier fonce vers l’immeuble.

Je suis arrivé en même temps qu’un riverain”, poursuit-il. On est montés ensemble au septième étage. La porte de l’appartement était déjà ouverte. Une fillette avait apparemment ouvert à ses voisins.

"Une autre personne me ceinturait pour éviter que je bascule"

Le CRS de Roanne insiste sur cette mobilisation collective qui a permis d’éviter le pire. “On était quatre à essayer de remonter cette dame. Elle voulait vraiment en finir. Lorsque je l’ai agrippée elle s’est complètement laissée aller. J’étais complètement penché dans le vide. Une autre personne me ceinturait pour éviter que je bascule.

Ces courageux sauveteurs luttent durant plusieurs minutes. “Nous n’avions pas de prise. Parfois on se contentait de la maintenir le temps de reprendre quelques forces.” Yannis finit par attraper l’une des cuisses de cette trentenaire et à la ramener jusqu’à l’intérieur de l’appartement. Il se met alors en barrage devant la fenêtre.

Elle m’a donné un coup et a essayé de sauter à nouveau.” C’est alors que les secours arrivent, des pompiers et des policiers qui prennent le relais. Mais le geste héroïque de ce CRS et de plusieurs riverains du quartier de l’Ariane, la victime serait sans doute parvenue à ses fins.

Crédits : Nice-Matin – Une habitante du quartier de L’Ariane a tenté de mettre fin à ses jours en se défenestrant. Suspendue dans le vide au garde au corps, elle a été secourue in extremis ce mercredi en début d’après-midi. Photo DR