Lozère : entre vitesse et stupéfiants sur l’A75, journée chargée pour la gendarmerie d’Antrenas

Ce vendredi 24 juin, le Peloton motorisé (PMO) de la gendarmerie d'Antrenas était de surveillance sur l'A75. Bilan de la journée, plusieurs excès de vitesse et des conduites sous stupéfiants.

Le vendredi 24 juin, les militaires du Peloton motorisé (PMO) de la gendarmerie d’Antrenas ont effectué une surveillance des flux sur l’A75.

Des excès de vitesse jusqu'à 202 km/h

Sur sa page Facebook, la gendarmerie indique avoir, dans un premier temps, intercepté une Mercedes classe C 220D COUPE pack AMG en excès de vitesse. Le conducteur, originaire de Montpellier, a été contrôlé à 192 km/h en dépassant par la droite. De plus, ce dernier était positif au dépistage des stupéfiants. Son permis a été retenu et le véhicule placé en fourrière administrative pour sept jours. 

Quelques minutes plus tard, sur le même axe, une autre Mercedes, modèle GLC, n’a pas échappé à la vigilance des gendarmes. Le conducteur, originaire des Pays-Bas, a été contrôlé à 202 km/h. Il s’est acquitté d’une quittance de 750 euros, son permis a été retenu et son véhicule a également été placé en fourrière administrative pour sept jours. 

Enfin, une Porsche Panamera 4 a été contrôlée à 190 km/h. Le conducteur, originaire du Val-de-Marne, a fait l’objet d’une rétention de son permis de conduire et son véhicule a été placé en fourrière administrative pour sept jours. 

Quatre autres excès de vitesse entre 20 et 30 km/h

Durant la surveillance, les gendarmes ont également constaté quatre autres excès de vitesse entre 20 et 30 km/h. 

Pour terminer, un conducteur d’une BMW Série 3, dont le comportement paraissait étrange, a été contrôlé par les militaires. Il s’avère que cette personne circulait en ayant fait usage de stupéfiants. Son permis a été retenu et son véhicule placé en fourrière administrative sept jours sur prescription du Parquet.

Crédits  : Midi LibrePlusieurs véhicules ont été transportés en fourrière. – GENDARMERIE DE LOZÈRE