Lorraine : Un militaire en tue un autre par arme à feu : ce que l’on sait

Un militaire de 24 ans est soupçonné d'en avoir tué un autre au 16e bataillon de chasseurs à pied de Bitche (Moselle) jeudi 30 juin 2022. L'enquête se poursuit.

Effroi au 16e bataillon de chasseurs à pied de Bitche (Moselle) : un militaire âgé de 24 ans est soupçonné d’en avoir tué un autre de 25 ans, jeudi 30 juin 2022.

Selon le procureur de la République de Metz, Yves Badorc, l’auteur présumé des faits aurait fait usage d’une arme à feu de calibre 9 mm.

Une enquête en cours

D’après le magistrat, les faits se sont produits vers 7h jeudi matin. La victime est décédée sur le coup. L’auteur présumé du coup de feu a été interpellé et se trouvait toujours en garde à vue à Sarreguemines dans la soirée.

Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime était en pleine relève de la garde de nuit lorsqu’il a été tué. Les investigations se poursuivent avec la brigade de recherches de Sarreguemines ainsi qu’avec la section de recherches de Metz.

Crédits : LorraineActu – Un militaire du 16e bataillon de chasseurs à pied de Bitche (Moselle) a été tué jeudi 30 juin 2022. (©Illustration/Adobe Stock)