Incendie en Ardèche : le feu considéré comme fixé, les pompiers toujours en action sur des zones escarpées

Si l'incendie en Ardèche est maintenant fixé, jeudi 28 juillet, les pompiers restent mobilisés sur des terrains difficiles d'accès. La journaliste Sofia Dollé, en direct de Lussas (Ardèche) pour le 8 Heures de France 2, apporte des précisions sur l'état des feux.

L’incendie en Ardèche est désormais fixé, mais pas éteint. Plus de 1 000 hectares sont partis en fumée. “Il y a encore une zone qui donne du fil à retordre aux sapeurs-pompiers, parce que le terrain est difficile d’accès et que la zone est escarpée”, rapporte la journaliste Sofia Dollé en direct de Lussas (Ardèche) pour le 8 Heures de France 2, jeudi 28 juillet. Les pompiers sont par ailleurs en train de “procéder à une action de contre-feu pour justement traiter l’endroit”, ajoute-t-elle.

Des renforts qui ont pu être démobilisés

Les pompiers ont effectué un “important travail de sécurisation des lisières” durant la nuit, poursuit la journaliste. La situation est désormais quasiment sous contrôle. “Cela permet aux renforts venus de certains départements d’être démobilisés, c’était le cas notamment pour des pompiers des Bouches-du-Rhône, cette nuit”, explique Sofia Dollé, qui précise qu’il y a “maintenant 400 sapeurs-pompiers qui sont mobilisés sur cet incendie en Ardèche”. Jeudi, les conditions météo seront davantage favorables, avec des vents moins forts. En revanche, “cet après-midi, le vent viendra du Sud, les pompiers ne savent pas comment les flammes qui subsistent vont réagir”, indique la journaliste France Télévisions.

Crédits : France Info et France 3 Régions – Gignac (Hérault) – 2 incendies se sont déclarés vers 11h. Un mur de flammes progresse vers le sud – 26 juillet 2022. • © MIDI LIBRE / MAXPPP