Gironde : les secondes vies des arbres incendiés cet été

Avec 3 millions de mètres cube d'arbres brûlés cet été en Gironde, les autorités se pressent pour donner une seconde vie à ces arbres. Ces derniers deviendront du papier ou des panneaux.

Après les nombreux feux de l’été, c’est un autre combat qui commence pour la forêt de Gironde. Les pins maritimes brûlés sont abattus avant d’être vendus au plus vite car ils sont en train de mourir. Des arbres loin d’être perdus pour la filière. “Tous les bois de diamètre et taille suffisants qui pourront faire soit du papier, des panneaux ou du sillage, du bois pour la construction et la décoration”, indique Stéphane Latour, directeur de Fibois landes de Gascogne.

Objectif : replanter au plus vite

Mais il faut aller rapidement afin de le “valoriser le plus rapidement possible de manière à récupérer un peu de l’argent investi et l’argent permettra de pouvoir replanter nos forêts à l’avenir”, souligne Xavier Fauque, propriétaire forestier. L’objectif est aussi d’éviter une catastrophe sanitaire sur les massifs avec l’arrivée d’insectes nuisibles, comme les scolytes, qui détruisent les arbres. Il ne faut donc pas qu’ils prolifèrent et atteignent le reste de la forêt.

Crédits : Franceinfo – F. Mazoyer, P. Wusthorn, A. Alvarez (France 2).