Alès : sous bracelet électronique, il poignarde son ex-compagne à la gorge

L'ex-conjoint est actuellement en garde à vue. Une information judiciaire va être ouverte par le parquet d'Alès.

Ce lundi, en début d’après-midi, un homme, bien connu des services de police et de la justice, porteur d’un bracelet électronique, aurait porté des coups de couteau, au niveau du cou, à son ex-compagne.

Les faits se sont produits dans les habitations à proximité de la Mine témoin, dans le quartier de Rochebelle. L’homme se serait rendu au domicile de la femme. Une dispute aurait éclaté et l’homme au comble de la fureur aurait alors sorti un couteau et aurait poignardé la victime.

Le suspect risque les assises

Après l’agression, cette dernière a alerté les secours, alors que l’homme prenait la fuite et disparaissait. La victime a été rapidement prise en charge par les sapeurs-pompiers et conduite à l’hôpital d’Alès.

Vers 15 heures, les médecins de l’établissement de santé ont, devant la nature des blessures, alerté les policiers du commissariat d’Alès. Ces derniers ont débuté les investigations. Les policiers de la brigade anticriminalité (Bac) ont tenté de retrouver le fuyard avant de monter un dispositif de surveillance à proximité de son domicile. Le suspect, avec l’obligation légale de rentrer chez lui avant une certaine heure pour ne pas que son bracelet se déclenche, s’est présenté à son logement à 19 h 45. Les policiers l’ont interpellé à ce moment-là.

Cyrille Abbé, substitut du procureur de la République, précise : “Les faits sont de nature criminelle; une qualification criminelle est retenue. Le suspect est toujours en garde à vue. Le dossier est à Alès, mais nous sommes dans l’attente du tribunal de Nîmes que nous avons saisi… ”

Crédits : Midi-Libre – Les policiers d’Alès ont interpellé le suspect. / MIDI LIBRE – ALEXIS BETHUNE