Loir-et-Cher : un homme avoue avoir tué sa femme à coups de couteau

Une femme d’une trentaine d’années a été tuée dimanche 12 juin, touchée par de nombreux coups de couteau à son domicile. Son conjoint va être présenté à la justice ce mardi pour meurtre aggravé.

Une femme âgée d’une trentaine d’années a été tuée par son conjoint dimanche en fin d’après-midi à Blois (Loir-et-Cher), rapporte le quotidien La Nouvelle République. Elle a été retrouvée gisante dans le domicile familial, où se trouvait la fille du couple âgée de 7 ans.

À leur arrivée sur les lieux du drame, secours et force de l’ordre ont trouvé un homme de 46 ans dans la cage d’escalier, qui leur a rapidement avoué le féminicide. La victime portait de nombreuses traces de blessures par arme blanche. Les secours n’ont pu que constater son décès.

Pas d’antécédents de violences conjugales

Entendu par les enquêteurs, l’homme a reconnu avoir porté des coups de couteau « dans un accès de rage provoqué par une dispute qui a éclaté au sein du couple », rapporte le journal. Avant les faits survenus dimanche, il n’y avait pas d’antécédents de violences conjugales connus dans cette famille, aucune plainte de cette nature n’avait été déposée au commissariat de la ville par le passé. En revanche, des signalements avaient été adressés par le voisinage pour des nuisances sonores liées à une consommation d’alcool excessive.

Le parquet de Blois a ordonné une autopsie de la victime réalisée lundi à Tours et s’apprête à ouvrir une information judiciaire pour meurtre aggravé. Le quadragénaire doit être déféré dans le courant de l’après-midi au palais de justice.

Crédits photos : Illustration. Un homme de 46 ans avoue avoir tué sa compagne à coups de couteau à Blois le 12 juin. O. Boitet/LP.