Pyrénées-Orientales : un blessé grave dans un éboulement lors d’une course à pied

« Un très gros éboulement » a eu lieu en fin de course, alors qu’il ne restait que 20 coureurs sur les 750 engagés dans ce « Championnat du Canigo », expliquent les organisateurs.

Un éboulement a fait un blessé grave ce dimanche lors d’une course à pied se tenant dans le massif du Canigou (Pyrénées-Orientales). Cet homme a été transporté « en urgence absolue » en hélicoptère au centre hospitalier de Perpignan pour être soigné, alors que quatre autres personnes ont été blessées plus légèrement, indique la préfecture.

« Un très gros éboulement » a eu lieu en fin de course, alors qu’il ne restait que 20 coureurs sur les 750 engagés dans ce « Championnat du Canigo », expliquent les organisateurs. L’accident s’est produit à 11h40, 20 minutes avant la fermeture programmée de ce pic emblématique de la région qui culmine à 2 785 m. « L’hélicoptère est intervenu dans la demi-heure », soulignent-ils.

Une enquête en cours

Le blessé grave est un homme de 68 ans, précise France Bleu, sur son site Internet. Il souffre d’une fracture au fémur qui aurait entraîné une hémorragie, ajoute la radio.

Au préalable, l’organisation affirme avoir « purgé » la voie empruntée par les coureurs, retirant les pierres instables qui auraient pu s’y trouver. « Une enquête est en cours », précise-t-on à la préfecture des Pyrénées-Orientales. Selon les premiers témoignages recueillis par France Bleu, l’éboulement serait dû à un bloc rocheux qui s’est détaché dans une zone où il n’y avait personne : des morceaux ont alors dévalé la pente et percuté des participants de la course.

Crédits : Le Parisien – Une personne a été transportée « en urgence absolue » en hélicoptère au centre hospitalier de Perpignan (illustration). LP/Hugues Tailliez