Aude : Le préfet remobilise tous les partenaires pour la campagne de prévention feux de forêt

La campagne feux de forêt a été officiellement lancée mardi depuis la commune de Fabrezan lors d'une visite de terrain dans le massif de la Pineda en présence du préfet de l'Aude.

Le préfet de l’Aude Thierry Bonnier a organisé une journée en trois étapes autour de la prévention contre les feux de forêts sur la commune de Fabrezan, où un gros incendie s’était produit en 2019 au niveau de Villerouge-la-Crémade. Le matin, une rencontre inter-service a eu lieu entre tous les acteurs de la lutte contre les incendies (*). L’objectif était de faire le bilan de la saison passée et d’aborder les perspectives : “Nous souhaitons établir une stratégie, notamment sur les massifs sensibles” a précisé le préfet. Pour l’heure, quatre massifs sont classés prioritaires : la Clape, Fontfroide, l’Alaric et la Cavayère : “Il s’agit de massifs très fermés, mais on élargira certainement à d’autres zones. En plus des dispositifs déjà existants comme les vigies, on va installer des caméras et la stratégie est d’ouvrir les massifs. Je suis content de cette coordination partagée. Grâce à cette démarche collective, les crédits du ministère de l’Intérieur ont doublé (450 000 € contre 200 000 €). Il s’agit aussi d’obtenir des crédits de l’Europe. On est tous orienté dans le même sens avec le conseil départemental qui est un gros financeur“.

Ouvrir les massifs, lutter contre la déprise viticole

Mobiliser tous les partenaires est donc la feuille de route réactualisée, qui s’adresse aussi aux intercommunalités : “Elles ont la compétence de défense des forêts contre les incendies (DFCI) et il faut qu’elles l’assument et la prennent en compte“. Il s’agit également de ne pas laisser seules les mairies face à la problématique. C’était d’ailleurs le sujet de la troisième étape du jour – après la visite de terrain – avec une réunion entre le préfet et les maires du territoire : “Dans la prévention et la lutte contre les feux, il y a l’avant, le pendant et l’après. Il faut qu’on soit en appui des communes, qui gèrent les obligations légales de débroussaillement. On n’est pas là pour dire qu’elles ne le font pas, mais pour les aider“. Du côté des professionnels, les services de secours du SDIS et l’ONF ont détaillé sur le terrain le schéma d’aménagement du massif de la Pineda-Malrec (Ferrals-Fabrezan) entre la création d’une réserve d’eau ; l’ouverture des massifs et l’entretien des pistes d’accès pour réduire le risque de feux et sécuriser l’intervention des secours ; ainsi que le projet de reconquête des friches viticoles, afin de limiter le cloisonnement des massifs, créer des barrières naturelles et protéger le pourtour des habitations.

Crédits : L’Indépendant – Une visite de terrain a réuni tous les acteurs de la lutte contre les feux de forêts. / Gaëlle Guéant

(*) le service départemental d’incendie et de secours de l’Aude (SDIS 11), l’Office national des forêts (ONF), comités communaux départementaux feux de forêts de l’Aude (CCFF 11), les services de gendarmerie et police, les collectivités (conseil départemental, intercommunalité, mairies) et la Chambre d’agriculture.