Tours : quatre archéologues légèrement intoxiquées au gaz moutarde après des fouilles aux casernes Beaumont

Les forces de l'ordre ont dressé un périmètre de sécurité autour des casernes Beaumont à Tours. Lors de fouilles archéologiques, quatre personnes ont été légèrement intoxiquées après la découverte de bouteilles contenant de l'ypérite soufré, c'est-à-dire du gaz moutarde.

Un périmètre de sécurité a été dressé autour des casernes Beaumont-Chauveau, à Tours, ce jeudi 20 octobre en début d’après-midi. Le site fait actuellement l’objet de fouilles de l’Inrap et du service archéologique du département d’Indre-et-Loire en vue de sa réhabilitation. 

Pas d'explosion

C’est au cours de ces fouilles que quatre personnes, sur la quinzaine d’archéologues présents sur place, ont été légèrement intoxiquées après la découverte de quatre bouteilles, dont l’une était endommagée. Le directeur des sécurités de la préfecture d’Indre-et-Loire confirme la présence d’ypérite soufré, c’est-à-dire du gaz moutarde. Un gaz extrêmement toxique utilisé lors des combats de la Première Guerre mondiale. Il n’y a pas eu d’explosion selon les forces de l’ordre.

Une équipe de démineurs en provenance de La Rochelle a été appelée. L’unité des risques chimiques des sapeurs-pompiers de Touraine a installé un sas de décontamination à l’entrée du site.

Crédits : France Bleu – Une unité des risques chimiques des pompiers d’Indre-et-Loire est présente sur place © Radio France – Irène Prigent