Morbihan : 193 cochons meurent dans l’accident du camion qui les transportait

Quatre-vingts porcs ont quant à eux pu être sauvés et sont pris en charge par un service vétérinaire.

Un poids lourd transportant des cochons destinés à l’abattoir s’est renversé dans la commune d’Évriguet (Morbihan) ce lundi, entraînant la mort de près de 200 cochons, rapporte le journal Ouest-France.

Le drame s’est produit ce matin dans la commune d’Évriguet, à mi-chemin entre Rennes et Pontivy, vers 7 heures, ont précisé les gendarmes auprès de l’AFP.

Alors qu’il cherchait à éviter un véhicule, le camion s’est renversé sur le côté droit, entraînant la mort de 193 des cochons qu’il transportait. Quatre-vingts autres porcs ont quant à eux pu être sauvés : un autre véhicule a été dépêché sur place pour les secourir.

Le conducteur du véhicule n’est pas blessé, et il n’y a pas eu d’autre victime, ont précisé les gendarmes.

D’autres cochons asphyxiés

La circulation a été temporairement coupée. Gendarmes, pompiers et un service vétérinaire ont été dépêchés sur place jusqu’à 13h30. « Une centaine de porcs ont été pris en charge par la société d’équarrissage, tandis que 80 cochons ont été remis à la société d’abattage pour voir si leur état était compatible avec un abattage », ont expliqué les gendarmes à l’AFP.

« Les animaux accidentés ne vont pas pouvoir être consommés. Parmi ces 80 cochons, certains étaient en train de s’asphyxier », a expliqué la compagnie de militaires.

Plusieurs images prises par Ouest-France montraient le camion couché sur un bord de route de campagne, entouré d’un camion de pompiers et d’un autre grand camion de transport d’animaux.

Les riverains, eux, semblent particulièrement choqués. « En 40 ans, je n’ai jamais vu un tel accident. C’est choquant de voir autant d’animaux morts », a témoigné un agriculteur auprès du journal local. « J’ai entendu un grand bruit. Je suis sortie de la maison et j’ai vu le camion. Les cochons hurlaient », a abondé une habitante de la zone où a eu lieu l’accident.

Crédits : Le Parisien – Le camion transportait près de 300 cochons. (Illustration) LP/Jean-Baptiste Quentin