LE MAG – OCTOBRE 2022

Magazine réalisé par :  Billy, Conrad, Diazie, DJMEL, FireFox, Lukabubu et Pilotedu50.

LES MOTS DU STAFF ~ FireFox

Chères lectrices, chers lecteurs,

Ce mois d’octobre signe officiellement la rentrée pour tous, si certains avaient échappé à cette coutume, nous pouvons affirmer aujourd’hui que tout le monde à bien repris sa routine. C’est le moment pour notre équipe de se reposer un peu pendant que les enfants sont à l’école !

Mais, notre team vous réserve beaucoup de surprises pour les mois à venir… C’est pourquoi des Animateurs nous ont rejoints, et que l’équipe continue d’évoluer et de s’agrandir.

Nous vous souhaitons une bonne lecture, et encore un millier de mercis pour votre soutien au quotidien !
Bien à vous,
L’équipe SDIS International.

PORTRAIT DE JOUEUR : DIAZIE ~ Pilotedu50

Diazie est arrivée dans l’alliance le 13 juin 2021. Après un bref passage dans l’équipe des animateurs et par le rôle de co-administrateur, elle arrive au poste d’administrateur qu’elle occupe actuellement et depuis le 30 mars 2022.

Elle a débuté en s’installant dans sa région en Provence Alpes Côtes d’Azur.

Elle voudrait relier ses casernes de Lyon et de la région PACA ensemble ainsi que faire toute la région Auvergne Rhône Alpes.

Après avoir fait un bac pro secrétariat, elle a effectué différents emplois dans ce domaine, jusqu’à aujourd’hui où elle développe le côté commercial.

Quand elle ne travaille pas, elle joue à Opérateur 112 ou alors à roblox avec toutes ses abeilles.

Après avoir fait un maximum de crédits et récolté beaucoup de pollen, elle aime tout simplement manger et cuisiner !

LE SYSTEME LAPI ~ Billy

Le système LAPI est installé dans les gyrophares des véhicules de police, ce système va permettre de scanner les plaques et permet de détecter les voitures volées en transmettant une alerte. Ce système permet aussi de verbaliser les voitures en stationnement gênant.

LAPI = Lecteur automatique des plaques d’immatriculation

L'IGPN ~ Billy

L’IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale) est née lors d’une fusion entre L’IGS (inspection Générale des Services) créée en 1854 (ses compétences se limitent à Paris intramuros) et L’IGPN qui est lui issue du corps des contrôleurs généraux et fondée en 1884. L’IGPN intervenait sur l’ensemble du territoire hors Paris.

Cette fusion a été décidée par l’ancien ministre Charles Pasqua et va être appliqué dès 1986. En 2013, l’appellation IGS disparait et les deux services seront regroupés sous le même nom : IGPN.

L’IGPN à pour mission :

  • Elle réalise des inspections, des études et des audits relatifs à l’organisation et au fonctionnement des services de police.
  • Elle analyse, propose et évalue les règles et pratiques professionnelles relatives à la déontologie et apporte un service de conseil.
  • Elle porte une mission de consulting en management et d’organisation.
  • Elle coordonne et anime le dispositif de contrôle interne et de la maîtrise des risques des services de police.

LE VLM ~ Conrad

En France, la structure mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) est un service hospitalier qui possède plusieurs unités UMH destinées à délivrer des soins intensifs sur les lieux d’un accident ou d’un malaise ou d’un accouchement extrahospitaliers, ou bien à effectuer des transports entre hôpitaux lorsqu’un patient nécessite des soins ou une surveillance médicale intensifs pendant son trajet.

Un Véhicule Léger Médicalisé, ou VLM, est un véhicule léger (voiture) avec à son bord un médecin et du matériel permettant des interventions d’urgence, en contact avec la régulation médicale par radiotéléphonie. On parle aussi de véhicule radio médicalisé ou VRM. En France, il existe deux types de VRM :

  • les VRM sapeur-pompier, rouges, avec à leur bord un médecin sapeur-pompier
  • les VRM des services mobiles d’urgence et de réanimation qui sont des unités mobiles hospitalières et ont donc à leur bord un médecin urgentiste, un infirmier et un ambulancier.

Suivant les régions, ce type de véhicule est conduit par un ambulancier du S.M.U.R. L’envoie d’un VLM. est complémentaire de l’envoi d’une ambulance ou d’un véhicule de secours et d’assistance aux victimes (VSAV.). Le personnel médical et son matériel viennent alors équiper l’ambulance privée ou le V.S.A.V.

Chez les pompiers, ce véhicule rejoint ou accompagne le VSAV. pour toute intervention nécessitant un infirmier sapeur-pompier, un médecin-sapeur pompier, ou, pour apporter du matériel médical à la demande d’un médecin civil lors d’une intervention de secours médical d’urgence.

La VLM peut transporter trois personnes : un conducteur (un sapeur-pompier ayant la formation aide médecin), un infirmier et un médecin.

Une fois examiné et « conditionné » par le médecin, le blessé est pris en charge de manière classique par le VSAV. , et la V.L.M. ouvrira la route jusqu’à une jonction SAMU (SMUR ou hélicoptère) pour que l’engin soit toujours médicalisé.

LES PATROUILLEURS AUTOROUTIER ~ Lukabubu

Aussi appelé les agents des routes, les hommes en jaunes, les anges gardiens de la route.

Qui sont t’il ?

Les hommes et les femmes qui travaillent sur les routes peuvent être des agents publics (des fonctionnaires travaillant pour l’état, collectivité). ou bien des agents privés (travaillant pour des sociétés d’autoroute).
Peu importe leurs statuts professionnels, ils sont chargés d’une mission de service public.

Qui sont les employeurs ?

Il existe plusieurs employeurs possibles divisés entre le public et le privé

Pour les agents publics il s’agit du département ou de la DIR (anciennement DDE) Direction interdépartementale des routes dépendante du ministère de la Transition Écologique. Ou certaines mairies pour les grandes villes, notamment Lyon et Paris

Pour le secteur privé on distingue plusieurs sociétés d’autoroute propriétaire de portion d’autoroute concédé par l’État. Les plus gros groupes sont APRR, VINCI, ASF, SANEF…

Quel est leur secteur de travail ?

Pour les agents travaillant pour le département, il s’agit de toutes les routes départementales et quelque portion de route nationale. Pour les agents de la DIR, il s’agit de toutes les routes nationales et autoroutes appartenant au gouvernement. Pour les mairies de Lyon et Paris il s’agit exclusivement du périphérique de la ville qui est classé comme autoroute. Pour les agents des sociétés privées ils effectuent leurs missions sur les autoroutes gérées par leur société.

Quelles sont leurs missions ?

Leurs missions principales seront de surveiller les routes dont ils ont la charge, ils interviendront sur toutes les anomalies qu’il constate (objet ou animal sur voie, véhicule en panne, accident, nettoyage des bandes d’arrêt d’urgence et des aires de repos…). Leur intervention est primordiale afin de protéger les usagers de la route d’un accident ou d’un sur accident.

Comment les contacter ?

Pour demander une intervention des agents des routes si vous êtes en panne ou constatez des objets sur voie il existe plusieurs moyens mis à votre disposition.
Si vous apercevez une borne SOS (sur autoroute uniquement) vous pouvez l’utiliser afin d’être mis en relation avec le pc sécurité de l’autoroute.
Vous pouvez également utiliser l’application SOS autoroute créé par la société APRR cette application a la même fonction qu’une borne SOS mais sur smartphone ou en composant le 112, le 17 ou le 18 qui vous redirigeront sur le standard des services ou transmettront les consignes.

Quels sont leurs moyens de travail ?

Les agents ont à leur disposition plusieurs outils de travail afin d’intervenir en sécurité sur les voies, de dépanner les personnes, de nettoyer la chaussée.

Ils sont habillés en couleur vive orange ou jaune fluoresçant afin d’être plus facilement vu sur les voies. Il on a à leur disposition divers outils pour mener à bien leurs missions: des pelles, des sacs d’absorbant, des pinces pour les déchets, des gants…

Ils ont plusieurs cônes de Lübeck afin de procéder à des balisages d’urgence lors d’accidents de véhicules en panne, de travaux ou autres.

Leur camion dispose également d’un grand nombre d’équipement de signalisation afin d’être vu de loin par tout temps.

  • Des gyrophares orange et bleu pour se signaler ou bénéficier d’une facilité de passage.
  • Un 2 tons 3 temps (pin pon pin) afin de bénéficier d’une facilité de passage et pouvoir progresser dans les bouchons afin d’intervenir plus rapidement sur l’incident.
  • Un PMV panneaux à message variable pour informer les usagers.
  • Une FLU Flèche lumineuse d’urgence.

Quelles sont les attitudes à avoir sur la route?

Lors d’une panne sur l’autoroute ?

Si vous vous retrouvez dans cette situation il faut mettre ces warnings. Si possible se placer sur la bande d’arrêt d’urgence.

Faire descendre tous les passagers et mettre des gilets haute visibilité puis se mettre derrière la glissière de sécurité. La durée de vie moyenne d’un piéton sur une autoroute est de 20 minutes !

Il ne faut surtout pas placer de triangle sur l’autoroute cela ne servira à rien et vous mettra en danger.

Prévenir les agents autoroutiers pour le balisage et demander l’intervention d’une dépanneuse agréée pour les autoroutes.

Que faire si je croise des agents autoroutiers en intervention ?

Lorsque vous circulez et apercevez un véhicule à l’arrêt sur l’autoroute, peu importe sa fonction police, pompier, civile… Vous devez si possible laisser une voie entre vous et le véhicule à l’arrêt. Si ce n’est pas possible il faut s’écarter le maximum possible sans mettre en danger les autres usagers de la route.

Ne pas respecter cette consigne et une infraction au code de la route et vous encourez une contravention de 135 euros.

Les risques de leur mission ?

Chaque année des agents ou leurs fourgons des se font percuter par des véhicules malgré tous les moyens mis en œuvre pour qu’il soit vu. Ces accidents peuvent être évités en respectant le Code de la route.

BARRAGE DU VAJONT 1963 ~ Conrad

Le barrage du Vajont construit dans les années 50, est un barrage hydroélectrique situé sur le cours du Vajont à 100 kilomètres au nord de Venise. C’était le dernier élément d’un ensemble de constructions visant à alimenter la centrale électrique de Soverzene. Il a fallu exproprier 150 maisons et 3000 hectares de la vallée ainsi que 400 mille mètres cubes de roches creusées pour permettre la construction du barrage-voûte et de son lac de retenue.

Sa hauteur atteignait 261m de haut pour une retenue de 150 millions de mètres cubes d’eau. La société gestionnaire, SADE (Società Adriatica Di Elettricità) de cette installation électrique n’avait pas fait d’études approfondies sur les versants du lac de retenue au pied du mont Toc.

Lors du premier remplissage qui a commencé en février 1960, une crevasse en forme de M, large de 50 cm à 1 m, s’est ouverte à une altitude comprise entre 930 et 1 360 m sur une longueur de plus de 2 km.

Le 4 novembre 1960, alors que la côte de 650 m a été atteinte, un glissement de terrain estimé à 700 000 mètres cubes se produit à proximité du barrage. On abaisse la cote du plan d’eau à la cote 600.

Dès lors, les études du versant du Toc vont se renforcer. Grâce aux études géologiques et aux essais sur maquettes réalisées suite cet éboulement partiel, les causes sont relativement bien cernées.

À 22h39, le 09 Octobre 1963, un glissement de terrain d’une partie du mont Toc déverse 260 millions de mètres cubes de terre et de roche à plus de 90 km par heure dans le réservoir plein du barrage du Vajont.

L’éboulement comble quasi instantanément le lac de retenue. Deux vagues de 25 millions de m³ d’eau chacune se propagent en aval et en amont du lac. L’eau franchit alors la crête du barrage, formant une vague de plus de 150 mètres de haut qui s’engouffre dans la gorge en direction de Longarone.

Cette arrivée subite de cette énorme masse d’eau a engendré des phénomènes de grande violence: l’air propulsé brutalement par l’eau, forme une onde de pression qui commence à faire des ravages dans la ville, puis l’eau charriant de nombreux débris provoque les destructions.

La masse d’eau engloutit les villes de Longarone, Pirago, Rivalta, Villanova et Faè ainsi que de nombreux petits villages environnants. Selon les estimations, entre 1 900 et 2 100 personnes sont tuées.

Le barrage-voûte en béton armé double courbure, haut de 261 m, n’est presque pas endommagé, seules les installations annexes telles la salle de contrôle et certains équipements sont détruits.

L’un des responsables du désastre se suicide. Pour la plupart, les autres responsables politiques et techniques sont absous faute de preuves, en dehors de l’ingénieur en chef du projet. Ce dernier est condamné à 5 ans de prison en 1977 et bénéficie d’une mesure de grâce au bout d’un an.

Aujourd’hui, le barrage est sans utilité et est désaffecté.

PLAN SATER CHARLIE ~ Pilotedu50

Le plan SATER (Sauvetage Aéro-TERrestre) est un plan de recherche et de sauvetage européen en cas d’accident de l’aviation civile.

L’armée de l’air est la seule à pouvoir déclencher ce plan en France. Il est déclenché quand un avion civil n’envoie plus de signaux ou qu’il a disparu sur le territoire français.

Une fois ce plan déclenché, il y a 3 phases disponibles.

  • La première, la phase Alpha est une simple demande de renseignements.
  • La deuxième phase, la phase Bravo est une demande de recherches complète lorsqu’un appel de détresse a été lancé ou qu’un aéronef a disparu sur le territoire.
  • Et la troisième phase, la phase Charlie est une recherche terrestre d’un aéronef accidenté dans une zone précise. Les élus locaux, les sapeurs pompiers et d’autres métiers ainsi que des bénévoles participent à ces recherches.

Lors du crash de l’A320 de la compagnie Germanwings le 24 mars 2015, le plan SATER a été activé au niveau Charlie car l’appareil avait été déclaré comme s’étant crashé dans une zone précise qui est le massif des 3 Évêchés. Les 144 passagers et les 6 membres d’équipage sont tous décédés.

En jeu, pour cette mission, il vous faut 4 casernes de pompiers, 2 postes de police et 1 poste ambulancier. Au niveau des véhicules, vous avez besoin d’une voiture de police, d’un véhicule de secours routier, d’un fourgon d’incendie, d’une ambulance et d’un chef de groupe ou VLHR. Cette mission peut vous mener à la mission crash d’aéronef. Cette mission peut vous rapporter jusqu’à 2000 crédits.

LA PROTECTION CIVILE ~ DJMEL

La Protection civile est un mécanisme de secours et de protection institué par le ministère de l’intérieur. Aussi appelée Sécurité civile, c’est un dispositif qui est mis en place pour apporter une aide suffisante aux populations en cas d’accidents, d’incidents, de sinistres ou de catastrophes naturelles.

Quels sont leurs véhicules ?

La Protection Civile a beaucoup de véhicules en commun avec les pompiers. Voici donc une liste des véhicules d’Interventions de ce service de secours.

Sauvetage à la personne :

  • FSP (Fourgon de Soutien aux Populations)
  •  VPS (Véhicule Premier Secours)
  • VAHU (Véhicule Accueil et Hébergement d’Urgence) Il transporte les tentes pour les postes de secours mobile.

Tout type de secours :

  • FPT (Fourgon Pompe Tonne)
  • FPTL (Fourgon Pompe Tonne Léger)
  • FPTSR (Fourgon Pompe Tonne Secours Routier)
  • VSR (Véhicule Secours Routier)
  • VPI (Véhicule de Première Intervention)
  • CCR (Camion Citerne Rural) Les variantes du CCR sont les mêmes (Moyen / Super / Secours Routier)
  • PSE (Premier Secours Évacuation) uniquement à Paris. C’est un fourgon d’incendie normal, avec du matériel médical et un brancard.

Hors route :

  • CTUHR (Camion Tout Usage Hors Route)
  • VPSHR (Véhicule de Premiers Secours à Personnes Hors Route)
  • CCF (Camion Citerne Feux de forêt) est aussi utilisé chez la protection civile ! Les variantes du CCF sont les mêmes (Léger / Moyen / Super)
  • FMOGP (Fourgon Mousse Grande Puissance)

Intervention technologique :

  • FLIT (Fourgon Lourd d’Intervention Technique)

Logistique :

  • VTMS (Véhicule de Transport de Matière Sanitaire)
  • VTP (Véhicule de Transport de Personnel)

Autres véhicules : 

  • FLP (Fourgon Lourd de Pompage)
  • ERS (Embarcation de Recherche et de Sauvetage)
  • VGOC (Véhicule de Gestion Opérationnelle et de Communication)
  • VSAT (Véhicule ) Un seul exemplaire existe en France, et il est positionné dans les Alpes maritimes et les départements de l’est de la France.
  • PCM (Poste de Commandement Mobile)
  • VAM(Véhicule Amphibie)
  • Le véhicule de sirène nationale d’alerte mobile est un véhicule de prévention à la population, qui sert de sirène nationale, pour tous les grands dangers (exemple : catastrophe nucléaire/chimique, attaque etc) comme celles mises dans les villes. 

Malheureusement, certaines alarmes fixes ont un périmètre de son trop faible pour couvrir par exemple la campagne en périphérie de la ville. Dans ces cas-là, les véhicules de sirène nationale d’alerte mobile sillonnent des parcours déjà établis au préalable, et font retentir la sirène sur le trajet, en s’arrêtant près des habitations quelques minutes. (D’autres services d’urgence en possèdent, comme la gendarmerie et la police)

Quelles sont leurs spécialités de véhicules ?

Certains véhicules d’Interventions peuvent avoir plusieurs spécialités. Ce sont des spécialités d’intervention plus ou moins dangereuses, suivant les cas de figure. (Le véhicule le plus concerné par les différentes spécialités est le FLIT).

Le Soutien Technique d’Urgence (STU) :

  • Missions de pompage / assèchement
  • Opérations de déblaiement
  • Dégagements de voies

Le Soutien aux Populations Sinistrées (SPS) :

  • Centre d’Accueil Des Impliqués (CADI)
  • Centre d’Hébergement d’Urgence (CHU)
  • Accueil et Écoute Psychologique (AEP)

 

FORMATION ARMURIER ~ Pilotedu50

La formation armurier permet à la personne formée de préparer, réparer ou modifier les armes utilisées lors des interventions.

Les armuriers sont aussi responsables de l’état et du nombre d’armes qui leur est attribué. La formation est composée de 8 modules allant de la présentation de l’environnement à un stage de 35 heures en armurerie.

En tout, ce sont 4 semaines dont 3 de théorie et 1 de stage qui sont nécessaires. Pour valider un module, il faut une note de 10 sur 20 minimum. En revanche, pour obtenir le certificat de qualification professionnelle, il vous faut avoir une moyenne de 12 sur 20. Une fois cette certification obtenue, vous devrez passer un examen du ministère de l’intérieur avec une épreuve écrite avant de pouvoir être recruté.

En jeu, cette formation est disponible dans une école de formation de la gendarmerie. La formation dure 7 jours et, à l’issue de ces 7 jours, vous pourrez affecter votre personnel à des véhicules “Responsables armes et munitions” disponibles dans les compagnies de CRS, le jeu vous permet d’en avoir un seul maximum par compagnie de CRS. La formation est obligatoire pour 1 des 2 employés affectés au véhicule, sans celle-ci, votre véhicule ne pourra pas partir en intervention !

CRISE D'ÉPILEPSIE ~ Lukabubu

De quoi s’agit-il ?

L’épilepsie est un problème neurologique causé par des désordres de l’activité électrique dans le cerveau.

Qui est concerné ?

L’épilepsie peut apparaître à n’importe quel âge. En France, environ 600 000 personnes ont une épilepsie, dont la moitié a moins de 20 ans. L’épilepsie est plus fréquente chez les enfants et les personnes âgées

Quels symptômes ?

La crise d’épilepsie peut provoquer plusieurs symptômes chez la victime.

  • des secousses musculaires incontrôlées et localisées à un bras ou la moitié du corps (dites « mouvements tonico-cloniques » ou convulsions) ;
  • fourmillements, picotements ou sensations anormales au niveau d’une main ;
  • déviations de la tête et des yeux ou gesticulations anormales et répétées ;
  • hallucinations visuelles (images lumineuses par ex.), auditives (sifflement, bruit de moteur par ex.), gustatives (mauvais goût) ou olfactives (mauvaise odeur) ; 

Les symptômes d’une personne épileptique restent souvent très impressionnants pour le secouriste et les témoins.

Que faire ?

Contrairement aux idées reçues il ne faut surtout pas tenir la langue de la victime au risque de se faire mordre. L’action du secouriste sera d’écarter tout objet de la victime pour pas qu’elle se blesse. Il est préférable de prévenir le plus tôt possible le 15 (SAMU) pour un avis ou intervention médicale.

ALLOSDIS : L'ÉVEIL ~ FireFox

Synopsis:

New York, 1969. Comptant parmi les derniers rescapés d’une épidémie d’encéphalite qui a frappé les États-Unis quelques décennies plus tôt, Leonard Lowe végète, avec d’autres victimes, dans un hôpital psychiatrique du Bronx. Le docteur Malcolm Sayer, jeune chercheur en neurologie maladivement timide, ambitionne de guérir ces malades prétendument incurables et réussit à réveiller un patient plongé dans un état catatonique depuis 30 ans.

SdisAvis: 5/5

5/5

Un film bourré de leçon de vie, humain, honnête, interprété par un duo d’acteurs exceptionnels. Quand en plus on apprend qu’il se base sur de faits réels, on adhère et on adore. L’Eveil est un film bouleversant de simplicité et d’humanité, un hymne à la vie et à la liberté. Robert De Niro y joue Leonard, un homme atteint d’une encéphalite léthargique, aux côtés de Robin Williams qui campe un médecin timide et bienveillant.

Ce film est en ce moment disponible sur Netflix : https://www.netflix.com/fr/title/268371
Vous ne disposez pas d’un abonnement Netflix ?
L’équipe SDIS International vous propose le téléchargement de ce film gratuitement
Attention : le film proposé par notre équipe est une version numérisée 1080p Bluray et pèse 9Go, une bonne connexion est requise pour un téléchargement rapide : https://mega.nz/file/4HsHXKBQ
Mot de passe pour le téléchargement : MIcpJRC8EzaaBPSB6vIOi7Sm3bYmYUX_vfbIbxhO5k4

ACTUSDIS INSOLITES ~ Diazie

Une bonne étoile !

Elle ne doit sa survie qu’à sa bonne étoile. Une jeune femme a été victime d’un très impressionnant accident mardi dans les rues de New York.

L’automobiliste se trouvait à un feu tricolore et attendait qu’il passe au vert pour redémarrer. C’est alors qu’un bras d’un camion de chantier est tombé sur son véhicule. « Les pompiers m’ont dit que si j’avais avancé ne serait-ce que de 5 cm de plus, je ne serais plus là pour le raconter », a-t-elle confié à CBS News qui a diffusé la vidéo de la scène.

L’étudiante a été légèrement blessée à la main et au visage. Elle a été hospitalisée. Son véhicule, lui, a été détruit.

La mairie sévit

Le bras du camion se serait cassé lors d’une manœuvre, détaille ABC. L’ouvrier, qui se trouvait dans le camion-grue, avait comme mission de monter une charge très lourde en haut d’un immeuble en cours de construction.

La mairie a pris des dispositions en apprenant l’accident : les livraisons sont stoppées sur le chantier et le travail à plus de 20 mètres du sol est désormais interdit.

Selon CBS News, l’entreprise incriminée serait déjà impliquée dans d’autres incidents. Elle aurait notamment causé des dégâts dans une caserne de pompiers à New York.

NOTRE PETIT CONCOURS ~ Diazie

Nous vous proposons un Sudoku mystère pensé et réalisé par nos soins. Les joueurs qui nous renverront la grille et le mot mystère gagneront 15 000 SDISCoin’s. À vous de jouer !

Quand vous aurez terminé, envoyez les captures écrans à Diazie en message privé.

QUELQUES STATISTIQUES ~ Diazie

Depuis le dernier numéro du magazine nous avons construit 11 hôpitaux et 6 prisons à la demande de nos membres.

Vous pouvez faire votre demande de construction sur le mur de l’alliance dans le fil dédié à cela.

Et toujours financé grâce à vos cotisations !

Merci à tous les membres de l’alliance sans qui tout ça ne serait pas possible.

Magazine réalisé par:  Billy, Conrad, Diazie, DJMEL, FireFox, Lukabubu et Pilotedu50.