La Jonquera : Un incendie de bus se propage et brûle 4,2 hectares de forêt

Ce samedi après-midi, près de la frontière franco-espagnole, un feu de bus s'est propagé à la foret avoisinante. D'importants moyens ont été déclenchés pour ne pas revivre l'enfer de l'été 2012.

Les flammes n’ont ainsi pas tardé à se propager à la végétation toute proche. Particulièrement sèche à cet endroit-là, la végétation a rapidement pris feu et l’incendie aurait englouti une bonne partie de la forêt toute proche en quelques minutes. Une partie de forêt située entre l’autoroute et la ligne TGV internationale. maîtrisée. 

Les pompiers catalans ont rapidement disposé d’une vingtaine d’équipes sur place dont 5 consacrées à l’intervention aérienne. Ils n’ont finalement pas eu besoin du renfort de leurs homologues français. 

A 18h, s’il n’était pas éteint, l’incendie était stabilisé après avoir brûlé 3,5 hectares. Un peu plus tard dans la soirée, les autorités catalanes évoquaient un incendie qui avait maîtrisé après avoir ravagé 4,2 hectares de forêt.

En fin d’après-midi, aucun blessé n’avait été enregistré sur cet accident suivi d’un incendie impressionnant. Les passagers du bus ont été transportés à l’aire de service la plus proche par la police catalane.

Un temps fermée à la circulation, l’autoroute AP-7 a pu ouvrir en début de soirée. Cet incendie a provoqué des kilomètres de ralentissement dans le secteur. La circulation était encore particulièrement dense en début de soirée.

Des images impressionnantes

Des flammes impressionnantes ont totalement ravagé le bus. Au regard de l’intensité de cet incendie, on comprend mieux comment la végétation située à proximité s’est embrasée dans la foulée provoquant un feu de forêt. Celui-ci a rapidement été maîtrisé par les pompiers catalans. Il a brûlé 3,5 hectares de forêt sans faire de blessé.

Une lectrice de L’Indépendant a pu filmer l’incendie du bus qui a provoqué un feu de forêt à La Jonquera ce samedi après-midi. 

C’est à peu près au même endroit qu’un incendie d’une rare violence avait coûté la vie à quatre personnes durant l’été 2012.

Crédits : L’indépendantL’incendie se développe dans une végétation très sèche. / Bombers

L’incendie a provoqué un feu de forêt. / Capture écran vidéo – Anaïs Valentin