Incendies dans les Pyrénées-Orientales : les feux de Millas et Opoul sont fixés

La prudence reste de mise à cause de la puissance de la tramontane qui souffle dans la région.

La situation s’améliore sur le front des incendies dans les Pyrénées-Orientales. Les sinistres qui ont parcouru des centaines d’hectares depuis plusieurs jours à Millas et Opoul sont désormais fixés, rapporte le quotidien L’Indépendant.

Un nouveau foyer s’est déclenché dans la nuit entre Millas et Bélésta, mais la situation est sous contrôle. Le renforcement en cours de la tramontane appelle toutefois à la vigilance pour limiter les risques de reprises des flammes.

« Le feu a été fixé, c’est-à-dire qu’il n’évolue plus sur Opoul. Mais il n’est pas encore considéré comme maitrisé car on a quelques points chauds à traiter. On reste extrêmement prudents du fait des conditions météo », a déclaré un porte-parole des pompiers à l’agence de presse AFP.

Huit départs la même journée

Au total, 1150 hectares ont été consumés à Opoul, 80 à Millas. 130 pompiers étaient encore mobilisés dans la nuit de mercredi à ce jeudi. Au maximum, 350 étaient à l’œuvre. Quatre d’entre eux ont été légèrement blessés après avoir inhalé des fumées.

A Opoul, un groupe électrogène a été installé. Les habitants y étaient privés d’électricité depuis deux jours.

La circulation n’est pas encore complètement rétablie dans les zones sinistrées. La D612 n’a pas rouvert.

Le préfet des Pyrénées-Orientales, Etienne Stoskopf, a annoncé que des enquêtes vont être ouvertes du fait de la détection d’au moins huit départs de feu dans la seule journée de mardi.

Crédits : Le Parisien – Aux abords d’Opoul (Pyrénées-Orientales), mercredi. Un avion largue du retardateur sur la végétation. AFP/Raymond Roig