Accident de voiture mortel à Poitiers-Sud : les deux victimes étaient militaires à Saint-Maixent-l’École

Ils étaient en formation à l'École nationale des sous-officiers d'active, dans les Deux-Sèvres. Le conducteur a été hospitalisé dans un état critique.

Un violent accident de voiture a eu lieu vendredi 2 décembre, sur la bretelle entre la Nationale 10 et l’Autoroute A10, à 300 mètres du péage de Poitiers-Sud, dans la Vienne. Une voiture, avec à son bord quatre jeunes, a percuté un camion de face. Les deux passagers à l’arrière sont décédés sur le coup et le conducteur a été gravement blessé. Le chauffeur du poids-lourd est indemne.

Les quatre jeunes étaient militaires à Saint-Maixent-l'École

Les quatre jeunes à bord de la voiture qui a dévié et s’est encastrée dans le poids lourd étaient élèves militaires en formation à l’École nationale des sous-officiers d’active (Ensoa), l’école de formation initiale des sous-officiers de l’armée de terre, basée à Saint-Maixent-l’École dans les Deux-Sèvres.

Les deux jeunes décédés, un garçon et une fille, étaient âgés de 26 et 22 ans et originaires du Pas-de-Calais et de l’Essonne. Le conducteur, âgé de 22 ans, était originaire des Hauts-de-Seine. Il a été hospitalisé dans un état critique et était toujours dans le coma samedi soir. Le quatrième passager a été légèrement blessé au coude. Ils étaient tous en « quartier libre » au moment du drame, précise l’Ensao dans un communiqué publié samedi soir sur Facebook.

Le chauffeur du camion a été auditionné

L’enquête a été confiée à l’Escadron départementale de la Sécurité Routière (EDSR) de la Vienne. Les gendarmes vont tenter de faire la lumière sur cette collision, particulièrement violente. Selon les premiers éléments, c’est bien la voiture qui s’est retrouvée sur la voie opposée, en face du camion qui sortait du péage de l’A10. Le chauffeur du camion, indemne, ainsi que des témoins ont été auditionnés. Les recherchent se poursuivent quant à l’origine de l’accident.

Crédits : France Bleu – L’enquête a été confiée aux gendarmes de l’escadron départemental de la sécurité routière de la Vienne. © Radio France – Marc Bertrand